APSECC

Rencontre congréganistes 2 et 3 Octobre 2017

Rencontre Nationale des Congréganistes

Pour rester bien vivant(e)s à tout âge,
que garder ? que changer ? que créer ?
individuellement et ensemble

Quelques images

Complément au N° 151 de Nouvelles et Références du mois d'octobre 2017 :

Complément de l'article de Franc Servajean de la page 4 :" Faudrait savoir ce qu'on veut  !" 
(vous trouverez ici le complément annoncé en bas de page).

"Comment le régime des mineurs a pu garder sa particularité tout en rejoignant le régime général"

Après la guerre de 1939/1945, il fallait reconstruire le pays . L’agriculture , les mines de fer et de charbon, la sidérurgie étaient des passages obligés. Le sort des mineurs était particulièrement émouvant : obligés de travailler sous terre, un travail très physique avec les dangers d’éboulement et de coups de grisou. Les salaires des mineurs étaient corrects et leur régime de Sécu avantageux. Il est vrai qu’ils cotisaient davantage.

« Afin d'assurer la pérennité de l'offre de soins du régime ainsi que la préservation de son réseau de proximité, le Gouvernement a décidé de l'adosser à un partenaire capable de financer les investissements nécessaires à sa modernisation, à savoir le régime général d'assurance maladie, au travers des unions de gestion des établissements des caisses de l'assurance maladie (UGECAM). Afin de conforter le financement du risque maladie, celui-ci fera l'objet d'une intégration financière au sein du régime général d'assurance maladie. Cette intégration s'effectuera sans remise en cause des garanties spécifiques offertes par le régime minier : le Gouvernement proposera que le remboursement à 100 % des dépenses de soins, prévu depuis 1946 et justifié par la situation et les besoins spécifiques des mineurs, fasse l'objet d'une inscription législative. Le régime minier est le seul régime spécial à ne pas appliquer les dispositifs de participation forfaitaire et de franchises médicales, respectivement instaurées par la loi du 13 août 2004 et la loi de financement de la sécurité sociale pour 2008 ».

Réponse du Secrétariat d'État chargé de la santé publiée dans le JO Sénat du 10/11/2011 - page 2875

Débattons sur le Blog : Un nouvel outil sur le site pour favoriser le débat

L'APSECC  à la demande du CA se dote d'un Blog sur son site internet. Cet outil permettra nous l'espérons la participation des membres de l'association qui peuvent fournir des articles ou laisser des commentaires sur ceux qui sont  proposés.

Vous trouvez ci-dessous la liste des billets proposés et faire vos commentaires.
Vous pouvez aussi envoyer des billets qui pourront être publiés (utiliser l'onglet "contact").    Luc DAVID webmaster.

Une charte pour l'Apsecc votée à l'Assemblée Générale en janvier 2016

Logo apsecc 7cm


Charte APSECC

            2016

 


 


 

Citoyens à part entière, nous devons investir notre humanité
jusqu’à vivre pleinement en membres de la cité.

La citoyenneté est toujours à découvrir
et à mettre en œuvre avec d'autres.

Aujourd’hui la Sécu est mise en danger
dans ses principes fondateurs d’égalité et d’universalité des droits.

Les différents déremboursements
font qu’aujourd’hui certains doivent renoncer à se soigner.

Le principe selon lequel « chacun contribue en fonction de ses moyens
et reçoit en fonction de ses besoins » est mis à mal.

Le premier objectif de L’APSECC est d’aider ses adhérents à prendre en compte, avec d’autres (organismes associatifs, syndicaux et politiques), la défense d’une protection sociale de qualité pour tous.

Le second objectif concerne ses adhérents : « faire évoluer
les conditions pratiques de la protection sociale dans notre corps social sans privilège ni discrimination » :  mêmes cotisations pour vivre une solidarité authentique,  abandon des avantages qui ont été accordés au cours de l’histoire dans le cadre du régime particulier « CAVIMAC »
(par exemple  l'exonération de cotisations CAF,  accident du travail et maladie professionnelle,  chômage).

Le troisième objectif de l'APSECC est de contribuer à « faire progresser les conditions d'une vie équilibrée dans notre corps social » avec une attention particulière aux fragilités de chacun.
Osons dénoncer certaines conditions de vie : surcharges de responsabilités, pressions qui mettent à mal notre équilibre.
L'APSECC suscite des groupes de parole  pour s'informer sur ses droits, se soutenir et agir ensemble.

Charte votée en A.G. le 25 janvier 2016 pour trois ans


 

 


Vous pouvez consuter http://www.viva.presse.fr/sites/all/modules/custom/vivacustom/images/logo.png
la Newsletter du site Viva

(et vous abonner si vous le souhaitez)


Evénements à venir

Aucun élément à afficher