Santé

Commission Santé - rapport d'activité de l'année 2015

Nous avons constaté des situations qui s’aggravent

 

  • Le nouveau baromètre Ipsos-Spf 2015 le confirme : l’évolution de la pauvreté en France suit une tendance préoccupante, dans un contexte marqué par une aggravation des inégalités, l’enracinement de la précarité de la population éloignée de l’emploi, et des situations d’exclusions durables. 40 % des sondés disent rencontrer des problèmes à l’heure de payer des soins médicaux mal remboursés par la Sécurité sociale.
  • Hôpital : restrictions - fermeture de lits et licenciement de personnel. Pression. Le temps pour la relation est de plus en plus restreint.  Des postes d’aides soignants vont être supprimés au CHU de Brest pour être remplacés par des ASH (Agents des Services Hospitaliers) qui n’ont pas la même qualification.
    Diminution des temps d’hospitalisation.
  • Temps de plus en plus réduit pour les soins à domicile et dans les maisons de retraites. Le temps des déplacements entre les malades n’est pas compté.

Pharmacie

  • Des pétitions organisées par les pharmaciens dans les pharmacies pour contrer la vente des médicaments non remboursés dans les grandes surfaces.
  • Un Article de Viva (publié dans le N° 142 de Nouvelles et Références) réclame une moralisation du secteur du médicament  (la situation s’aggrave).
  • Un adhérent nous a alertés sur le changement sur les relevés de frais de pharmacie. Nous avons fait une recherche et nous avons constaté qu’à partir du 1er janvier 2015 la rémunération des pharmaciens évolue. Désormais le prix du médicament se compose :
    • Du prix du médicament  lui-même
    • Des honoraires du pharmacien.

Ce changement ne devrait pas avoir d’impact sur le montant des remboursements. Sur les relevés apparait la mention : « HONOR. DISPENS. » 0,82€ par boite délivrée, plus 0,51€ si l’ordonnance comporte au moins 5 médicaments remboursables différents.

Tiers payant

  • La question du Tiers payant a été traitée dans le 56 à leur AG par un militant syndicaliste. Nous allons vers une application pour tous fin 2017.
  • Le Tiers payant, on en parle dans Nouvelles et Références depuis le N° 7. Le N° 13 est un N°spécial. Depuis 10-15 ans un N° sur 2 en parle ! Voir l’article « Généraliser le tiers payant ? » de Paul Deroche (NetR N° 142 page 6).
  • L'Assemblée nationale a voté jeudi 9 avril la généralisation progressive du tiers payant, mesures phares du projet de loi de modernisation du système de santé, et l'une des plus combattues par la droite et la majorité des médecins partisans d’une médecine libérale.
    La généralisation par étapes de ce système permettant de ne plus avancer les frais d'une consultation en médecine de ville, inscrite à l'article 18 du projet de loi défendu par Marisol Touraine, a été adoptée par 23 voix contre 12 en première lecture. Traduction d'une promesse de campagne du candidat François Hollande, le tiers payant doit devenir « un droit » pour tous les assurés à la fin novembre 2017.
  • Le projet est de commencer  à appliquer le Tiers payant pour les affections de longue durée  semble curieux, car déjà le tiers payant marche déjà.
  • Nos liens avec les associations et les syndicats sur ces questions sont presque nuls.

Novembre 2015